Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" ! Pour me suivre : ABONNEZ-VOUS ! C'est GRATOS !

Vous jouez à quoi ?

Vous jouez à quoi ?
Vous jouez à quoi ?Vous jouez à quoi ?

Que ressort-il des longues discussions extra philosophiques des « Nuit debout » ? Pas grand-chose ! Le côté infantile – des jeunes pas mûrs avec des vieux trop mûrs… Cocktail déconnant ! – et le côté festif – merguez et kermesse de bon aloi – ne peuvent rien proposer en matière de gouverner autrement. Vouloir fonder un gouvernement de « salut public » - plus proche de salut les copains ! -  pour « éliminer » l’emprise, l’entremise d’un parti politique de quelque bord soit-il, me paraît être une vaste fumisterie – une « chichonade » -, une véritable escroquerie intellectuelle car sans hiérarchie, sans structure, sans lien, sans ouverture sur l’extérieur, rien ne peut se créer. Je crois qu’il serait grand temps de redescendre sur terre et de voir la réalité en face – triste au demeurant –et non dans un miroir qui ne pourra être que déformant.

 

Allez, émergez donc de vos fantasmes, de vos utopies, la France n’a pas vocation à se laisser diriger par des apprentis comiques sans humour. Si vous sortiez la tête du sable, vous constateriez que « rien ne va plus » ! Le casino France est au plus bas et les croupiers seront bientôt virés ! Et vous avec !

Les réalistes, oui, ceux qui dorment la nuit et bossent le jour - heureusement, il y en existe encore - qui veulent se rendre à leur boulot doivent subir les outrances d’autres « cracheurs de feu » (les syndicats, et en particulier ceux dont l’ignorance ne cesse de progresser !). Que c’est facile de battre le pavé en gueulant : « Eh, KHOMRI, arrête tes conneries… On n’en veut pas de ton travail » ! Et voilà, on entre dans le vif du sujet ! Le TRAVAIL !

Ce mot magique, ce sésame, que tout le monde louait et qu’aujourd’hui que beaucoup bafoue par des grèves à répétition qui paralysent l’activité. Cette notion devenue dans les esprits de certains quasi obligatoire - enveloppée dans un contrat à durée indéterminée, s’il vous plaît -  pour tout patron qui se doit de fournir, contre vents et marées, le travail à son salarié sous peine d’être traduit devant le tribunal populaire pour non-respect de la clause unique – non inique – de l’article 1 du nouveau code du travail : « L’employeur patron a pour obligation de me fournir du travail quand je veux, où je veux et pendant toute ma vie ! »

Arrêtez de jouer à « colin maillard » ! Ne cherchez plus à tâtons ! Le toucher n’est guère utile pour flairer l’odeur de « merde » ! Nous étions issus du siècle des Lumières et nous voici plongés dans le siècle de la cécité et de la nécessité !

Votre « obscurantisme », vos « idéologies », vos jeux cachés et « inavoués » dans des revendications qui ne sont que catégorielles (Exemple : La CGT cheminot ne milite que pour préserver son statut privilégié face à une privatisation annoncée…) font monter la mayonnaise et vont – hélas, je le déplore avant l’heurebraquer les français et françaises entre eux !

Les grèves à répétition, les donneurs de leçons des cours du soir, les défroqués d’une majorité en voie de disparition, les faiseurs de bordel en tout genre qui ne prient que pour leur chapelle, défendre bec et ongle leurs privilèges, sans oublier de citer les casseurs – voyous qui ne cherchent qu’à casser du flic et nos biens publics…

Eh bien oui de tout ceci, je n’en ai ma claque ! 

La C.G.T rail déraille et prône la pagaille jusqu’en juillet (début juillet car ne touche pas à mes congés !). La C.G.T pétrole veut bloquer les raffineries ! Et bientôt, la C.G.T déclenchera la grève dans toutes les officines où elle a planqué quelques pions ! Plus de transports, plus de courriers, plus de bouffe mais plus de « merde » !

Monsieur MARTINEZ, vos baccantes vous font loucher, vous êtes à côté de la plaque ! Vous n’êtes pas un « réformateur » mais un provocateur qui n’a rien d’un prédicateur ! Vous ne cherchez qu’à essayer de conserver – dans le formol – votre position de première centrale vapeur : Tout est dans la buée ! 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article