Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" ! Pour me suivre : ABONNEZ-VOUS ! C'est GRATOS !

Economies d’échelle ? Lesquelles ?

Economies d’échelle ? Lesquelles ?

Nous avons voté pour réduire les régions mais on n’a pas réduit le nombre des élus. C'était déjà le cas pour le regroupement des cantons, mais les effectifs ont doublé ! C'est vraiment nous prendre pour des ignares !

Essayons de réfléchir un peu ! Cela ne coûte rien d'essayer !

Si on additionne les Conseillers municipaux, communautaires, métropolitains, départementaux, régionaux, et les Assemblées territoriales d’Outre-Mer on arrive à pas moins de 600 000 élus !

L'Allemagne le crie, le titre, l'écrit, dans chaque article sur la FRANCE ! La France est surreprésentée par rapport à son nombre d’habitants (66 millions) !

Une partie de notre déficit structurel provient de notre infrastructure électorale, politicarde, type "mille feuilles" au niveau de la superposition des collectivités locales, cantonales, départementales, régionales, nationales.

La différence avec l'infrastructure de l'Allemagne, au même niveau est de 130 milliards d'euros !

VOUS AVEZ BIEN lu : 130 Milliards d'euros !

Les gens de gauche eux-mêmes l'ont dit (ou le disait) : comme Attali, Rocard, Jospin… et bien des économistes…

On taille aujourd'hui dans des budgets clés pour grappiller quelques milliards par ci par là !

On augmente les Impôts, la TVA, les radars, les PV, l'EDF, les taxes d'habitation et foncière, la CSG, la redevance TV...

Pendant ce temps, les politichiens de métier (gauche et droite confondues !) conservent leurs prébendes avec leurs indemnités, leurs cumuls de mandats (80 % des parlementaires sont des élus locaux !), leurs frais de fonctionnement France et Europe. Ils bénéficient de retraites indexées, doublées, acquises dès qu'ils ont accédé à un poste clé pendant juste deux mois…

N’est-il pas venu le temps de réformer sérieusement le fonctionnement de nos institutions ?

ARRETONS toute cette gabegie dans le choix de ces structures au seul nom du bilan personnel :

« Et ma piscine, mon terrain de foot, mon tennis couvert, ma salle des fêtes, ma maison de l’enfance, ma crèche, ma cantine, mon bus, mon train ? » sans grande concertation au niveau des communes et des intercommunalités, des départements et des régions ! L’intérêt général doit primer avant l’image de son égo ! Et tout ceci se fera – sans votre avis – par l’augmentation des impositions locales, départementales, régionales ! Bien sûr l’Etat s’est désengagé en matière de dotations globales mais a-t-on réduit la voilure dans l’ensemble des Collectivités ?

Et vous les citoyens contributeurs QUE FAITES - VOUS ? Vous subissez !

Sachez cependant :

  • Que les conseillers communautaires, lorsqu’ils sont vice-présidents ont une indemnité double !
  • Que les « boutiques » des Conseillers régionaux, généraux, intercommunautaires hébergent des milliers de « fonctionnaires » … Toujours en augmentation depuis des années !
  • Que les « hôtels départementaux et régionaux » coûtent une fortune !

Qu'ils soient de DROITE ou de GAUCHE, comme le ragoût, ils s’en accommodent sans se bouffer !

À l'heure où Mario Monti renonce à son salaire et qu'on nous annonce qu'en Russie il n'y a qu'une centaine de députés, quel homme politique, de gauche comme de droite, aura le courage de l'admettre et surtout de se battre pour faire bouger les choses ?

À l'heure où la situation financière est telle, que l'on cherche en « hauts lieux » désespérément des économies à réaliser, une réflexion s'impose !

Exemples comparés de représentativités nationales :  

Aux États-Unis : 303 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435 députés,

En France : 66 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577 députés,

En Allemagne : 83 millions d’habitants, 69 sénateurs et 630 députés.

Qui osera remettre de l’ordre dans la représentativité française ?

Un petit rappel : L'exemple (pour une fois !) est venu d'en haut. Par décret, publié au J.O du 24-08-2012, le Président de la République et les membres de son gouvernement ont abaissé leurs indemnités de 30 % ! Une promesse tenue !

Hypothèse simpliste… Si on diminuait de 50 % le nombre de sénateurs et de 30 % celui des députés, l’état (donc NOUS) économiserait : 29.649.600 € par an ! Démonstration :

Base du calcul : Sachant que l’indemnités brutes mensuelles hors indemnités de représentation de frais de mandat d’un député ou d’un sénateur est de 7.100 € x 348 = 2.470.000 € par mois.

Et si, pour corser le tout, on baissait leurs indemnités brutes de 1.000 € par mois, après cette première réorganisation de la représentation nationale, on économiserait sur la représentation restante, la bagatelle de :

175 sénateurs + 404 députés soit 579 représentants multipliés par 1.000 = 579.000 € par mois, soit 6.948.000 € par an !

Gain (non, dépenses en moins !) annuel pour ces deux mesures : 36.597.600 € !

Rien que ceci au niveau de la représentation nationale !

Ajoutez les véritables économies d’échelle au niveau de l’ensemble des actrices et acteurs des autres collectivités, vous verrez que vos impositions baisseraient substantiellement ! Je le rappelle, il y a 600.000 élus à payer chaque mois !

Personne n’envisage ce scénario catastrophe pour la classe politique en général !

 « Touche pas à ça, petit con ! Si tu étais à notre place, tu manifesterais, tu bloquerais PARIS et tu aurais gain de cause ! On ne touche pas à NOS acquits ! »

Moralité : Que vous, simples électeurs, votiez pour la droite ou la gauche, vos élus continueront à se payer sur votre tête ! 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article