Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" ! Pour me suivre : ABONNEZ-VOUS ! C'est GRATOS !

Vers le pouvoir UNIQUE par un pouvoir INIQUE !

Vers le pouvoir UNIQUE par un pouvoir INIQUE !

Encore un futur « merdier » en perspective !

Dans le cadre de la loi « NOTRe » - encore une fois le citoyen n’a qu’un droit, se taire ! C’est notre loi, celle des technocrates… et pas la vôtre ! – les communautés de communes doivent se rapprocher pour ne former que des intercommunalités de plus de 15.000 âmes. Pourquoi cette loi ? Soit disant pour alléger le « mille-feuille » administratif ! C’est exactement le « copié-collé » de la réforme des Conseils Généraux devenus Conseils Départementaux où l’on a – paraît-il – dégonflé les structures… Je vous laisse le voir ! Regardez le nouveau canton de LA FERTE SOUS JOUARRE ! 2 titulaires + 2 suppléants à la place d’un titulaire et d’une suppléante ! Rien n’a changé si ce n’est que son territoire comporte 47 communes dont 7 communes du périmètre communautaire du Pays de Meaux !

Le Pays de l’Ourcq, c’est 22 communes et 17.718 habitants avec un Conseil Communautaire de 46 titulaires et 5 commissions.

Le Pays Fertois, c’est 19 communes et 27.792 habitants avec un Conseil Communautaire de 37 titulaires et 6 commissions.

Dans les 2 cas, la fâcheuse loi « Notre » ne devrait pas s’appliquer puisque le seuil de 15.000 habitants est respecté !

Dans sa dernière présentation du 13 octobre à la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI), le Préfet aurait manifesté le désir de voir ces deux inter communautés « FUSIONNER » ! Nos élus ont deux mois pour rendre un avis sur les orientations du représentant de l’Etat. Il voudrait qu’il n’existe que 7 inter communautés au lieu de 11 actuelles… La date butoir est fixée au 1er janvier 2017. Au cas où une collectivité refuserait cette orientation – orientée… - des amendements pourront être introduits auprès de la CDCI. Ils devront être soutenus par 2/3 des membres de la CDCI. Un tout petit rappel cependant : « Les élus Seine-et-Marnais claquent la porte de la Préfecture » en mai 2015 ! Pas de représentant de nos 2 communautés… Qui ne dit mot consent ?

Et voici poindre une nouvelle « super structure » riches de 41 communes, de 83 titulaires, de 11 commissions et d’un Syndicat Mixte (Marne Ourcq) composé de 14 titulaires et 14 suppléants ! C’est l’addition « simple » pour satisfaire l’addiction !

Alors commencera la foire d’empoigne !

Où sera le siège ? Qui sera Président ? Quels seront ses nombreux vice-présidents ? Quelles seront ses compétences ? Quelles seront ses PRIORITES ? Combien de commissions ? Combien de personnel fonctionnarisé ? Voici les questions à se poser !

J’ajouterai que si tel était le cas d’une « fusion » sans passion, le sort du Syndicat Mixte MARNE OURCQ devrait être « tranché » ! Il n’aurait plus lieu d’exister au sein de cette super structure rassemblée – sans se ressembler - !

Ainsi au train où vont les choses, pourquoi ne pas supprimer les conseils municipaux ? Ils y pensent… C’est dans les cartons !

« L’innovation technocratique » sera l’apanage du 21ème siècle ! 

Le citoyen que je suis - que vous êtes également - ne sera plus un bien-pensant, mais un rien pensant ! Tout est à faire par des affairistes !

Et vous osez vous demandez pourquoi le citoyen se réfugie derrière l’abstention ?

Ouvrez les yeux !

La tambouille communautaire, non merci ! Que chacun reste à sa place !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article