Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" !

La MACRON… mania ! « Oh, Manu, t’as pas fait ça » !

Source : PLACIDESource : PLACIDE

Source : PLACIDE

Quand il était « stagiaire », durant ses brillantes études, il devait être à la « FNAC » ! Pas celle des débuts ! Trop jeune ! Mais les slogans utilisés dans le temps - son temps -par la marque lui siéraient bien : « Agitateur d’idées ou agitateur de curiosité » !

Oui, il est « agitateur d’idées » mais personne n’ose le suivre !

Que de « coups de gueule »  à son encontre : Frondeurs gueulards d’arrière-garde qui regardent toujours le rétroviseur arrière… Les éléphants aux pas balourds… Les inconditionnels passéistes…

Et les derniers en lice – vains mots car d’autres il y aura AUBRY et CAMBA  - sans délice - ! Et pourtant !

L’idéologie d’une gauche classique est désuète. Désolé d’oser le dire à tous ses apparatchiks qui campent dans leur fauteuil en espérant le conserver – par tous les moyens – le plus longuement possible. Ouvrez donc les yeux !

Un premier sujet qui fâche : La refonte du Code du Travail devenu trop lourd, trop complexe, trop philosophique. Le sanctuaire syndical auquel on ne touche pas ! Evidemment, il n’est pas question de le supprimer mais d’y apporter une touche de jeunesse qui se calquerait sur l’expérience du quotidien, du vécu ! Apporter de la LIBERTE face à toutes ces contraintes, ces normes – anormales - sensées protéger la condition ouvrière. Des exemples ? Dans le BTP, les contraintes liées à ladite sécurité sont de plus en plus pesantes : « Porter un casque et des godasses de sécurité dans un milieu fini, utiliser un aspirateur au cul de chaque machine électroportative, et j’en passe »… Combien de fois me suis-je permis de faire remarquer à Monsieur Sécurité que certaines des dispositions étaient « inutiles »… « C’est le règlement » !

Qui osera revoir et corriger le statut des « travailleurs détachés » qui œuvrent dans le BTP ? Personne ! Les syndicats sont absents !

Quel est le « penseur » qui suggère de compter le temps de trajet dans le temps de travail ? Un illuminé ! Avec cette éventuelle nouvelle donne… Bonjour la productivité ! Trop de contraintes tuent le travail, la liberté d’entreprendre !

Un second sujet - et qui fâche encore plus - : La correction à apporter aux statuts des Fonctionnaires.

Quand on entre dans la « fonction publique », à moins d’une grosse connerie, on y reste à vie ! Loin de moi cette pensée de virer tous les fonctionnaires ! Mais dans certains domaines (En particulier celui des Collectivités Territoriales), un grand nombre de postes ne devraient pas bénéficier de ce type de statut ! A ce niveau, une grande réforme serait à entreprendre. Mais qui osera la porter ?

Mais qu’est-ce qu’un « fonctionnaire » ?

Dans une approche de comptabilité nationale, c'est le nombre de personnes travaillant à titre principal dans des administrations ou organismes publics financés majoritairement par prélèvements obligatoires, qui est comptabilisé. 

Dans une approche plus juridique, c'est le nombre de personnes dépendant d'administrations ou d'organismes dans lesquels le recrutement de droit commun de l'agent relève des titres II, III et IV du statut de la fonction publique, qui est pris en compte. C'est cette dernière approche que retient la DGAFP.

Le nombre d’agents de la fonction publique vient malgré tout, de largement dépasser les 5,6 millions, soit plus de 20% du total des emplois français. « Ils rêvent d’être fonctionnaires… » ! Les effectifs de l'ensemble de la fonction publique française ont augmenté de 74 % entre 1980 et 2014, alors que l'emploi total en France progressait de 18 % seulement. En dehors de nos frontières, la Suède qui avait un taux de plus 24 % de sa population active dans le secteur public, a fait passer quasiment tous ses agents publics (sauf militaires, policiers, magistrats et professeurs de l'enseignement supérieur qui relèvent toujours du statut) sous contrat de droit privé. En Allemagne, la fonction publique est en diminution - en moyenne - de 1% par an pour un total de 4,6 millions d'agents. Avec 60% d'agents de droit privé et 40% de fonctionnaires sous statutqui, petit rappel, n'ont pas l’usage du droit de grève - l'Allemagne a un taux de fonction publique au sein de la population active de 11,3 %.

Sans parler des « contrats aidés » dans le secteur public qui, d’une certaine manière masque une hausse encore plus forte du chômage ! En 2013, on ne dénombrait pas moins de 406 000 contrats aidés dans le secteur public. Combien en 2015 ?

La « macron économie » semble être à des années lumières des « bien-pensants » ! Le petit jeunot, qui n’a pas la langue de bois, se verra encore maintes et maintes fois rappelé à l’ordre par le Premier Ministre ou autres grandes gueules des frondeurs ! Se serait-il gouré de crémerie ? A moins que VALLS et HOLLANDE se soient gourés de clients !

S’il se présentait – il ne le veut pas ! – aux législatives sous une étiquette décolorée, il pourrait, à coup sûr, entrer à la Chambre. Quel intérêt pour lui ? L’ambition lui permet de brûler cette étape.

Du MACRON, vous en aurez encore ! A moins qu’il ne soit viré… Pour virer de bord ?

L’appétit vient en mangeant ! 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article