Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" ! Pour me suivre : ABONNEZ-VOUS ! C'est GRATOS !

Ils ont touché un « Petit LAROUSSE » et une calculette !

Ils ont touché un « Petit LAROUSSE » et une calculette !

Face au drame humanitaire qui se déroule aux portes de l’Europe, face aux nombreuses photographies qui ravivent notre conscience, nos eurodéputés viennent de prendre leur paquetage pour enrichir leur package. Eh oui, ils ont touché un dico tout neuf – en un seul volume pour éviter les surcharges de bagage intellectuel – et une calculette made in RPC pour ne pas s’encombrer d’un portable - ou d’une tablette - qu’ils utilisent davantage pour passer leur temps de présence aux séances de bienséance.

Un « petit LAROUSSE » mais pourquoi donc ? Tout simplement pour ne plus appeler ceux qui fuient leur pays « migrants » mais « réfugiés » ! Comment, vous ne faites pas la différence ? Pour faire simple, un péquenaud qui quitte la Creuse pour s’établir à Paris est un migrant ! Il quitte son bled pour des raisons qui lui sont propres mais sans subir la moindre menace, un choix volontaire ! Un « réfugié » est celui qui est contraint de quitter son pays car il est menacé dans son intégrité physique ! C’est subtil mais c’est de la sémantique pure ! Alors, dorénavant, en parlant de celles et ceux qui fuient les guerres en empruntant des voies tortueuses et dangereuses, dites « réfugiés » !

Quant à la calculette, elle s’avère plus pratique pour effectuer des « opérations simples pour ne pas écrire simplistes » ! Pas besoin de se lancer dans des formules mathématiques avec plein de « x », de « y » et de je ne sais quels autres symboles cabalistiques. Oui, des « répartitions » ! C’est Monsieur JUNCKER, le Président de la Commission Européenne, qui opte pour l’accueil obligatoire de 160.000 « migrants » sur deux ans dans les 28 pays de la Communauté ! Saperlipopette, mais comment « répartir » (Ce sont des êtres humains ! Ce sont des entiers ! ) ce flux ininterrompu de gens qui s’amassent en Grèce – près de 310.000 depuis janvier 2015 -  (Elle est déjà dans la merde avec ses problèmes internes…), en Italie – près de 121.000 ! Vous parlez, Monsieur JUNCKER de 160.000… sur 2 ans ! Et les autres ? Je ne suis pas un matheux mais j’ai appris, sans calculette, à faire une addition, une soustraction, une division : 320.000 + 121.000 – (160.000/2) = 361.000 ! Ils ne seront plus « réfugiés » ? Ils seront quoi ? Clandestins !

C’était la première épreuve de mathématiques ! La seconde consiste à établir une règle de répartition ! Alors là, mes amis, ça se corse ! Quels sont les critères à prendre en compte ? La population ? Le PIB ? Le taux de chômage ? La croissance ? Alors, ils ont tout mis au pot en faisant des règles de trois – sans les virgules - ! Et pour notre pays, l’écran de la calculette affiche 24.000… sur deux ans ! En soi, dans l’absolu, ce quota « imbécile »  par rapport à notre population n’est que de 0.04 % ! Le résultat affiché devient source de divisions : L’accueil et l’écueil ! Les héberger, où ? Scolariser leurs enfants, où ? Leur donner un accès à l’emploi, comment ? Que de questions – qui peuvent fâcher – que l’on devrait se poser ! L’humanisme ne suffira pas à trouver une solution digne et pérenne à ce drame.

Quand Madame HIDALGO, lors de sa récente visite à des réfugiés, déclare : « Je suis, moi aussi, une immigrée » ! C’était en 1961 ! Il y a 54 ans ! Les conditions de l’exil n’avaient rien de commun avec celles de 2015 ! De plus, vous bénéficiez de la double nationalité depuis 2003 ! Migrante économique vous fûtes et non réfugiée de guerre ! Votre expérience en la matière ne peut leur servir d’exemple !

On nous oppose face à la « grande générosité » de l’Allemagne mais la donne économique de ce pays n’a strictement rien à voir avec la nôtre.

Le patronat allemand réclame à corps et à cris de la main d’œuvre tant d’exécution que technique pour palier au déficit démographique des prochaines années. Madame MERKEL n’a-t-elle pas revendiqué le besoin de 800.000 « migrants » ? Le réfugié affluent vers l’Allemagne, c’est leur choix ! 

Quand l’Europe aura compris que les peuples européens ont leur mot à dire dans les choix imposés des technocrates, elle aura franchi un grand pas ! Que l’on consulte les états membres avant de produire des textes dépourvus de bon sens me semblerait être une marque d’allégeance à l’idée européenne ! 

Se donner « bonne conscience » en instituant des quotas ne peut être qu’un placebo ! L’hébergement, même quand il aura été trouvé avec cette « aide de 1.000 € » (par individu) par les communes petites et grandes ne suffira pas à atténuer le choc migratoire qui est appelé à se développer. Aux dernières nouvelles (source : LE POINT), un million de "migrants" stationnent en Libye avant de converger vers l'Europe !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article