Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" ! Pour me suivre : ABONNEZ-VOUS ! C'est GRATOS !

2015, une année de défis à surmonter !

2015, une année de défis à surmonter !

Il y a belle lurette que je ne m’étais pas invité dans les news de la Communauté de communes du Pays de l’Ourcq. "Ils" devaient se dire... Il nous a oubliés ! Ouf ! Alors pourquoi maintenant ?

Je n’ai jamais été en guerre avec cette institution même si parfois mon trait de caractère briard distillait quelques piques au sujet du feuilleton à rebondissement des « Effaneaux », de la décision plus politique (rappelez-vous, nous étions à l’approche des cantonales et il fallait mettre en selle un joker) qu’économique lors du conflit Quebecor, les atermoiements et l’ambiguïté concernant la ligne « P » (comme pestiférée…) et le manque de communication.

Je ne reviendrais pas sur les partitions musicales où quelques fausses notes furent échangées.

2015 sera l’année des défis sur bien des sujets.

D’abord la mort prévisible à moyenne échéance de ce qui fut un fleuron de notre tissu industriel : l’imprimerie. Trouver un éventuel repreneur ne sera pas chose aisée dans le contexte de l’édition. Bon, cette fois ci, il n’y aura plus la « Pyramide » comme obstacle à la négociation de reprise ! L’affaire est close depuis novembre 2011 ! La spécificité des lieux n’est guère propice à une reconversion à moins de créer une plate-forme annexe aux futurs « Effaneaux » ! Mais à quel prix ? Un nouveau drame humain car pas de « plan bis ». Une catastrophe financière pour la Communauté et les communes attenantes.

Puis la fermeture « programmée » - depuis des lustres - de la ligne « P » qui, après quelques millions d’euros engloutis pour la réfection partielle de son tracé, sera IRREMEDIABLEMENT condamnée et vouée à la fermeture. Quant à son électrification qui, depuis bien des années a fait couler de l’encre, elle demeure une simple hypothèse pour ne servir au final qu’à une voie de retournement pour la gare de MEAUX. Lizy terminus de tous les trains, tout le monde descend, et embarquement par cars pour la suite du voyage des naufragés du rail ! Les parkings seront transformés en gare routière ! Quel gâchis ! Que de faux espoirs entretenus ! Que de tracts imprimés pour rien ! Que de combats (d’arrière-garde et de façade) menés par certains élus et associations qui connaissaient la vérité mais qui n’osaient pas l’avouer ! Arrêtons le mensonge ! Arrêtons la gabegie des finances publiques !

Ce n’est certainement pas dans ces contextes que la Communauté pourra « redynamiser le territoire en matière économique » ! Plus de pôle industriel ! Plus de moyens de transports rapides ! Le retour à la nature et aux friches ?

« C’est grave docteur ? Oui, mais pas autant que ce qui suit ! »

Que restera-t-il pour éviter la désertification économique de cette partie de canton à vocation rurale puisque le nouveau charcutage départemental nous lie (pieds et mains), dès le mois de mars 2015, au nouveau chef-lieu cantonal: LA FERTE sous JOUARRE ? Pas grand-chose si ce n’est que le projet des « Effaneaux » porté par le Syndicat Mixte « MARNE OURCQ » à fifty-fifty !

Mais qui tirera la couverture à soi pour l’emploi, pour le développement économique de son propre territoire, pour son image d’élu local, pour son « moi » ?

Je vous en prie, ne désespérez pas ! Le charcutier traiteur vous a réservé son plat spécial « festivités de Printemps... comme les rouleaux... » de MARS 2015 !

Jamais vous n’aurez été aussi bien représentés :

Un super canton de 47 communes gérées par un binôme  principal (une femme, un homme) et un binôme secondaire (un homme, une femme), de deux communautés de communes (Pays de l’Ourcq et ses 22 communes - Pays Fertois et ses 19 communes), d’un syndicat mixte (Marne et Ourcq). Cependant, loin d’être un matheux, 22 + 19 n’égalent pas 47 ! Le charcutier traiteur a pris soin de rallonger la sauce en vous rajoutant une partie des communes de feu « Meaux – Nord » (Germigny-l’ Evêque, Poincy) et de « Meaux – sud » (Fublaines, Trilport, Montceaux les Meaux, Nanteuil les Meaux) ! Dorénavant, ces communes seront les « orphelines » des communautés de communes de ce nouveau territoire ! A moins que le haut fonctionnaire chargé de la tambouille ait souhaité laisser ces communes à l’agglomération du Pays de Meaux ! Ubuesque ! Vous vous imaginez une agglomération avec une seule et unique commune - toutes les autres sont passées dans le giron soit de La Ferté, soit de Claye-Souilly - c’est l’état dans l’état ! Qui donc adoptera ces nouvelles communes au sein des communautés existantes ? « Moi, je prends les plus dynamiques sur le plan économique… » Vous voyez déjà se profiler les querelles intestines qui étaient latentes ! Il faudra modifier la composition des assemblées, procéder à l’élection d’un nouvel organe dirigeant, renouveler les vices présidences, les commissions ! Bonjour les conflits d’intérêts ! Les « nouveaux » voudront participer !

Tout est simple sur le papier mais sur le terrain ? A côté de la place ! Le binôme n’a pas fini de se déplacer pour être à l’écoute des 47 communes ! Il ne sera plus à « temps partiel… mais à temps plein » ! Fini le « cumul » de fonctions pour être efficace !

Et que dire des maires et mairesses qui mèneront leurs propres actions pour leur « MOI » ? Une foire d’empoigne se dessinera entre tout ce petit monde !

S’il avait fallu simplifier, il aurait mieux valu opter pour des « fusions de communes » pour créer des synergies, éviter des "doublons", mener des actions de fond sur un territoire commun...

Ce sera une autre histoire et bien des problèmes en perspective ! Mais ?

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article