Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" !

♫ Emporté par la foule… ♫

Placide

Placide

Ce samedi, invité chez « Sens Commun » comme ceux de son propre camp qui concourent pour la première place du podium, Nicolas s’est pris pour la môme PIAF : Il s’est laissé emporter par la foule.

Cette association née au sein de l’UMP dans les sillons de la « Manif pour tous » voulait connaître le positionnement du futur big boss du parti avant son élection fin novembre.

Lui qui ne voulait que « réécrire la Loi TAUBIRA de fond en comble » en fut pour ses frais ! Les chauds bouillants de la Manif pour tous ne l’entendaient pas ainsi ! « Abrogation, abrogation… clamèrent-ils ! Le message était clair pour le candidat : « Je cède à la pression » ! Et les paroles – sans encore les actes – sont lancées : « En français, ça veut dire la même chose… Enfin, si ça vous fait plaisir, franchement, ça ne coûte pas très cher ! »

Beaucoup ont cédé à la pression de la rue lorsqu’ils étaient en responsabilité y compris le Général avant de se ressaisir plusieurs jours après ! Mais, céder à la pression de la salle pour espérer engranger des voix… J’en suis sidéré ! Les convictions s’envolent pour faire plaisir, se faire plaisir ! Il est vrai que les revirements comme les alliances sont fréquents en politique !

Je n’ai jamais été pour le « mariage pour tous ». Je l’ai exprimé maintes fois. L’Union civile ne mélangeait pas les genres ! Que les personnes de même sexe puissent avoir les mêmes droits que les couples hétérosexuels, me paraissait être en phase avec la société dans laquelle nous vivons SAUF pour la PMA et la GPA. Le problème de l’adoption est davantage un cas de conscience personnelle quand on sait que des enfants peuvent être profondément maltraités dans des couples hétérosexuels…

Abroger la loi, c’est possible ! BADINTER a bien abrogé la « peine de mort » ! Mais quel sera le statut des couples homosexuels qui se sont mariés avant son abrogation ?

Sans être au fan club de Bruno Le MAIRE qui, auparavant, s’était fait huer pour dire qu’il ne reviendrait pas sur la Loi TAUBIRA, j’ai apprécié sa franchise.

Pourquoi, lui, Nicolas, qui se voudrait « rassembleur » - en demandant de lui ressembler bien sûr – rouvrir ce débat ?

Est-ce la priorité de nous autres, français qui ont du bon sens sans être commun ? Certainement pas !

Il y a plus urgent à faire que d’aller à la pêche aux voix !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article

Françoise 28/11/2014 08:27

Il y a plus urgent que d'aller à la pêche aux voix, c'est certain mais quel autre moyen pour enfumer les citoyens et garder ses avantages et une bonne place ?

Tout le monde le sait "la fin justifie les moyens", ce n'est pas très moral mais c'est une réalité et les politiques n'ont pas de morale... Attention parce que la faim justifiera aussi les moyens.

Souvenons-nous : sécheresse puis pluies diluviennes et inondations en 1787, hiver 1788 à 1789 très rigoureux, mauvaises récoltes réduisant à la mendicité beaucoup de familles, prix des céréales en hausse, cherté du pain alors aliment de base ont eu pour conséquence, au printemps 1789, des attaques de convois de grain et des pillages de magasins et de greniers, ce n'était pas Cartier qui était attaqué mais les endroits potentiellement fournisseurs de nourriture.
L'été 1789 fut chaud.

Sans vouloir être un oiseau de mauvais augure, l'avenir n'est pas très gai.
Bonne journée quand même.