Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DELATTE Jean Michel

L'ouverture d'esprit favorise le dialogue... Ne joue pas les contempteurs de l'actualité... Apprécie l'écriture... Évite - si possible - les attaques personnelles... Très extraverti de nature ! Page FACEBOOK qui n'est pas un "relais" ! Pour me suivre : ABONNEZ-VOUS ! C'est GRATOS !

Maître coq de retour dans la basse-cour ?

Maître coq de retour dans la basse-cour ?Maître coq de retour dans la basse-cour ?

D’après bien des canards, il semblerait que Maître coq serait de retour dans son poulailler.

Bande de dindons, ne glougloutez pas !

Maître coq a été contraint de s’éloigner de la cour depuis 2012 suite à un combat sans grand suspense.

C’est la débandade au poulailler ! Les gallinacées s’en donnent à cœur joie pour se piquer, se voler dans les plumes ! Les coquelets se rebiffent ! La poule d’Alsace s’ennuie depuis si longtemps qu’elle se morfond. Elle glousse à tout vent : « Maître Coq, je t’en supplie, reviens » ! Et tous les paons font la roue !

Maître coq hésite car il lui faudrait abandonner la roue de fortune…

Depuis le départ – un peu forcé - du coq de combat, c’est la merde dans le poulailler ! Les coqs d’Aquitaine, de la Flèche, de Touraine - en particulier le Pictave - s’insurgent contre la venue de l’intrus ! Ils en seraient presqu’arrivés à jouer des ergots contre lui ! Tous les coquelets deviennent frondeurs ! Et les autres cous-nus iront vers les plus forts !

Il faut dire que la cour est franchement devenue basse et en piteux état : Plus de perchoir au milieu de la cour – occupé par un autre paon - mais un tas de fumier fumant ! Plus de pondoir, plus de gauloises dorées – les poules aux œufs d’or se sont faites bouffées par tous les renards de la création - ! Et puis, à force de se voler dans les plumes, combien de ces volailles resteront estropiées, déplumées sans parler de la coccidiose rampante qui guette !

Maître Coq – Dieu soit Loué, élevé en plein air – arriverait en sauveur – avec ou sans ferveur – pour remettre de l’ordre dans cette arche de Noé du 21ème siècle.

Le coq ne chante-t-il pas mieux quand il a les pattes dans la merde ? Toutes ailes déployées, ergots bien affutés, il reviendrait prendre possession de la basse-cour et conquérir la place suprême – de volaille – de roi coq du perchoir avant de prendre son envol pour d’autres cieux !

Le combat – car combat il y aura – sera sanglant – et cinglant - car est-il convenu d’avance que les gallinacées du poulailler lui cèderont la place au perchoir ? J’en doute !

A moins que… le grain « offert » remplace l’ivraie ! On picorera à nouveau en bande organisée !

Moralité : Comme chez l’humain, on fera la roue chez les gallinacées ! On continuera à picorer en bande organisée !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article